Note des éditeurs : La science au service du progrès, le progrès au service de la paix. 

L’équipe de Piplettes est convaincue que la défense de la paix mondiale n’est pas une opinion personnelle mais une valeur humaine fondamentale. Il est particulièrement important maintenant de défendre ces valeurs. En tant que scientifiques, nous témoignons et sommes engagés en faveur du progrès scientifique et de l'avancée technologique, produits d'une collaboration allant au-delà des frontières nationales”. Piplettes, lui-même, est le fruit d’une telle collaboration internationale.  Il est de notre devoir scientifique et moral d'aider l'humanité, de faire progresser notre société et de construire un avenir commun. 

 

Il est primordial de rappeler que la violence ne résout pas les conflits; elle apporte cruauté et tristesse; sème seulement misère et souffrances. Ces dernières années, la pandémie de COVID-19 nous a appris que l’humanité est d’autant plus forte qu’elle se tient soudée contre un adversaire commun, plutôt que contre elle-même. Compte tenu de la crise géopolitique en cours, nous souhaitons partager avec vous quelques mots d’une lettre ouverte écrite et actuellement signée par plus de 100 de nos collègues scientifiques en Russie en signe de solidarité: “Nous sommes convaincus que tous les problèmes entre nos deux pays [Russie et Ukraine] peuvent être résolus pacifiquement”. L’équipe de Piplettes partage fortement ces points de vues qui ne peuvent être mieux exprimés: “Nous demandons la paix entre nos deux pays. Faisons de la science, pas la guerre !”. [1]


Un plaidoyer pour la paix est aussi un plaidoyer pour la science et donc, le progrès. C’est avec le coeur lourd mais l’esprit ouvert que nous conclurons par les mots sages de Louis Pasteur, fondateur de notre Institut - des mots qui, selon nous, sont aujourd'hui plus pertinents que jamais: “Science et Paix triompheront sur l'Ignorance et la Guerre, [...] les Nations s’uniront, non pas pour détruire, mais pour bâtir, et ce futur  reviendra à ceux qui auront le plus fait contre la souffrance de l’humanité”. [2]

 

Sincèrement vôtre, 

 

Piplettes’ editorial team.

Traduite de l’anglais par l’équipe éditoriale

[1] Une lettre ouverte de scientifiques russes et de journalistes scientifiques contre la guerre en Ukraine, Brussels Correspondent, 24 février (2022) https://www.eureporter.co/world/russia/2022/02/24/an-open-letter-from-russian-scientists-and-science-journalists-against-the-war-with-ukraine/ 

 

[2] LOUIS PASTEUR, discours de célébration de son soixante-dixième anniversaire, Sorbonne, Paris, France, 27 Décémbre, 1892. René Vallery-Radot, The Life of Pasteur, trans. Mrs. R. L. Devonshire, vol. 2, p. 297 (1902).